samedi 2 avril 2011

Le Voyageur méprisé restauré

 "Depuis son inauguration, le 20 mai 1990, le Voyageur méprisé a vieilli, et son trône se dégrade sous l'action des intempéries et aussi d'incivilités. Il sert même de poubelle, à l'occasion !
Lors de la dernière réunion publique en mairie de Messac avec le comité de défense de la desserte ferroviaire et les représentants de la SNCF, Jean-Claude Gohin, responsable des lignes TER, a demandé que « ce Voyageur méprisé soit déplacé, à défaut d'être détruit....."  source: Ouest France

Il va pouvoir penser, ou bouder, ou attendre fièrement, dans son beau costume de plâtre tout neuf. Le Voyageur Méprisé de la gare de  Messac a été restauré par son créateur, et trône toujours en bonne place.




...

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Une sculplture bien à propos quand on sait comment la société nationale des chemins de fer traite ses clients ...

Enregistrer un commentaire