mercredi 16 mai 2012

Saint-Nicolas de Redon, le quartier de la Digue.


  D'un côté, Redon, et de l'autre Saint-Nicolas de Redon. Entre les deux coule la Vilaine qui met Redon en Ille-et-Vilaine et Saint-Nicolas en Loire-Atlantique.
Si l'on tourne à gauche tout de suite après le pont, par la rue des Tannins ou la rue des Glycines, on pénètre dans un vieux quartier à moitié démoli, un peu zone industrielle, un peu ancien quartier populaire aux ruelles serrées, aux impasses sombres. 


Les maisons d'habitation, parfois récemment restaurées, côtoient des hangars écroulés et des façades murées.















Le radeau attend sa mise à l'eau...

...là, juste en face




***
Un reportage de 1957 nous montre la vie dans ce quartier, lors de crues sévères de la Vilaine

..

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Le quartier est en réfection, bientôt toutes ces maisons pas très salubres en zone inondable seront détruites.
Le noir et blanc accentue l'impression "années quarante".
Christine Marchant, Redon.

Musardise Saint-Just a dit…

Je ne crois pas qu'elles seront toutes détruites. Certaines ont été retapées, d'autres sont en cours de travaux. Par contre, vous avez raison à propos du côté inondable de la zone, les habitants savent à quoi s'en tenir, c'est le premier quartier de Redon (enfin, du proche voisinage) à avoir droit aux pieds dans l'eau en cas de crues...

Enregistrer un commentaire