dimanche 30 décembre 2012

Jésus est né à la maternité de Redon


Devant la crèche de l'église Saint-Sauveur, à Redon, il y avait samedi après-midi une  dame aux cheveux blancs et deux petites filles, des jumelles au manteau identique âgées de quatre ou cinq ans.
La dame racontait la naissance du petit Jésus aux fillettes très intéressées. L'épisode initial du vilain monsieur qui voulait tuer tous les garçons de moins de deux ans suscita bien des questions. C'était quand, Mamie ? Il y en a encore, des rois comme ça ?  Les hôtels, absolument tous les hôtels, étaient pleins partout, même les Formule 1 ? Joseph et Marie  n'avaient pas de camping car ? L'étoile des Rois mages elle s'appelait comment ? Les Rois mages amenaient de l'encens comme celui du brûleur d'encens sur le buffet ? Mais ça plait aux bébés la fumée de l'encens ? Joseph et Marie ils avaient déjà d'autres enfants, ils avaient déjà été mariés avant ? L'âne et le boeuf ils dormaient toujours dans la même pièce ? Ils ne se disputaient pas ? Ils n'avaient pas peur les parents de Jésus de le laisser à côté des gros pieds du boeuf ?  Mamie, t'as pas répondu pour le camping-car, ils avaient une voiture, alors, et pas de siège auto ?
La grand-mère faiblissait sous le feu nourri des questions en stéréo. Elle essayait de faire baisser le ton aux gamines qui se houspillaient en comparant leurs connaissances en puériculture. L'enfant Jésus était assez différent de leur petit frère, né récemment. Il n'avait pas du tout la même tête, et, sans vouloir vexer la famille, il était bien plus beau. Bien plus gros, aussi. Elle devait avoir un ventre énorme, la maman Marie. Il était né par césarienne, Jésus ? La grand-mère bredouillait de plus en plus et finissait par répondre n'importe quoi. Par césarienne ? Mais non, où allez-vous chercher une idée pareille, il n'y avait pas de docteurs, c'était dans une étable... Pas de docteur, s'étonnaient les fillettes ? Oui mais il y avait une sage-femme, affirma l'une des filles. Mais comment tu sais ça, toi, demanda l'autre ? Ben, forcément, puisqu'il y a un hôpital à Redon. Nous, quand on y est nées, yavait une sage-femme. Alors, comme lui il est né ici aussi, pour lui aussi yen avait une.

4 commentaires:

Alain D a dit…

J'aurai appris quelque chose aujourd'hui. Redon a vraiment un grand renom puisque Gargantua y est passé aussi, si on en croit les conteurs.
Je vous présente mes meilleurs voeux pour la nouvelle année.

Fresky de Rennes a dit…

Et si c'était vrai ?

Merci pour cette petite histoire

Bonne année 2013 ainsi qu'à tous les lecteurs de ce blog.

Lauz a dit…

Merci pour ce texte plein d'humour !

Musardise Saint-Just a dit…

Alain, ah oui ! (mais les Redonnais sont restés modestes !)
Fresky, et pourquoi pas ? puisque Sainte-Anne était bretonne ..
Lauz merci à vous...

(et bonne année)

Enregistrer un commentaire