mercredi 19 décembre 2012

Souvenir de sculptures disparues



Il y avait, en 2006, une maison à vendre à Redon, au bord de l'ancienne route de Saint-Perreux.  Le mur de son terrain et son jardin étaient décorés de nombreuses sculptures.



Aujourd'hui, il ne reste qu'un oiseau.  Je ne sais pas ce que sont devenus ses compagnons, surtout des chats, qui siégeaient sur chacun des piliers.














Même s'il n'y a pas grand dommage artistique dans leur disparition, j'aimais bien ces personnages aux yeux en billes de verre, qui habitaient là.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

on les regardait à chaque fois qu'on passait devant aussi. mes enfants et moi.

Céline

Enregistrer un commentaire