mardi 8 janvier 2013

Tôt, tôt le matin


Les collégiens qui habitent à la campagne envient parfois leurs camarades  externes en ville.
Pour cette fille de onze ans  l'arrêt du car scolaire est à un kilomètre. Chargée de son cartable et de son sac de sport,  elle prend son vélo pour s'y rendre et ne pas manquer son bus, qui passe à 6h 45 et la ramène à 17h 30.  Longues journées !

2 commentaires:

hpy a dit…

CA fait des longues journées.

Musardise Saint-Just a dit…

En hiver ils partent quand il fait nuit, ils rentrent quand il fait presque nuit aussi.

Enregistrer un commentaire