lundi 2 novembre 2015

Les amis du transformateur, à Saint Nicolas de Redon

Les Amis du Transformateur, aménageurs de friche industrielle.

Sur le terrain de l'ancienne entreprise Sébilleau (entreprise de l'industrie du bois, de 1916 à 1992, qui compta jusqu'à  300 salariés),  l'association "Les Amis du Transformateur" organise des rencontres, des séances de jardinage,  des fêtes. Les vaches se nourrissent d'herbe, de foin des marais, d'eau fraîche et de poésie.  C'est  à Saint Nicolas de Redon et c'est très bien expliqué sur leur blog

sur le terrain de l'ancienne entreprise Sébilleau les amis du Transformateur aménagent l'espace

Les hangars de l'entreprise Sébilleau sont  le terrain d'expérimentation des amis du Transormateur

oeuvre d'art périssable sur le terrain des Amis du Transformateur

les Amis du Transformateur saint nicolas de Redon


Ces œuvres d'art qui se transforment au fil du temps et au gré des pousses végétales vaudraient peut-être une fortune au Palais de Tokyo. 

Graff sur un bâtiment des Amis du transformateur, à Saint-Nicolas de Redon. Octobre 2015

Graff sur un bâtiment des Amis du transformateur, à Saint-Nicolas de Redon. Octobre 2015

Graff sur un bâtiment des Amis du transformateur, à Saint-Nicolas de Redon. Octobre 2015

Graff sur un bâtiment des Amis du transformateur, à Saint-Nicolas de Redon. Octobre 2015

Graff sur un bâtiment des Amis du transformateur, à Saint-Nicolas de Redon. Octobre 2015

La terre grignote la tôle...  Amis du transformateur, à Saint-Nicolas de Redon. Octobre 2015

Jardin potager et poésie



On écrit des petits mots, des fragments de poèmes, sur des ardoises. Ensuite, on laisse la pluie et le vent passer dessus, en prélever quelques atomes et les déposer au gré de leurs forces et de leur  humeur du moment . C'est ainsi que naissent, ailleurs, de nouveaux poèmes.

Les poireaux sont paillés.
Potager des Amis du Transformateur


Les  vaches nantaises paissent dans le marais, juste en face de Redon
Vaches nantaises des Amis du Transformateur

Les Amis du Transformateur élèvent sur place un troupeau de sept vaches nantaises qui paissent dans le marais et sont nourries à l'herbe fraîche et au foin.

***

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Musardise !

Toujours un plaisir de découvrir vos nouvelles photos, et des lieux que je ne connais pas...
J'espère en découvrir de nouvelles prochainement ?
En tout cas, le ciel est bleu sur la Bretagne et regarder vos photos est très apaisiant.
Bien à vous,
Gaël

Musardise Saint-Just a dit…

Merci Gaël : d'autres photos d'automne sont à suivre, oui...

Nouchka a dit…

Bonsoir

Est-ce que c'est ouvert, sinon quand ça se visite ?

Noucchka

Musardise Saint-Just a dit…

Bonjour Nouchka
L'accès est libre.

Joe Krapov a dit…

Les Graffs du pays de Redon sont exceptionnels. Bravo à la photographe-collecteuse aussi !

Musardise Saint-Just a dit…

Merci !

Enregistrer un commentaire