dimanche 17 janvier 2016

Les Demoiselles de Langon




Les ensembles de Langon n'ont pas suscité  de recherches particulières. Les mégalithes sont situés dans un lotissement, peu mis en valeur, et jusqu'en 2003 aucun relevé n'existait pour le nom de "Demoiselles".

En 1878, la société d'anthropologie de Paris  décida de classer en monuments historiques certains ensembles mégalithiques de France et d'Algérie.
En Ille et Vilaine, ce furent M Danjou, l'abbé Guillotin de  Courson et Paul Bézier qui s'y collèrent. La dernière version corrigée du rapport date de 1886.
 Les mégalithes de Langon  firent donc  partie des mégalithes répertoriés.

Paul Bézier écrivait  dans un article du "journal de Redon", en janvier 1882



Il est vrai que le soir, aux pâles clartés de la lune, on peut se faire illusion et prendre ces pierres pour un groupe de jeunes filles en robes blanches, assises en rond sur la lande.

Voilà encore des filles qui auraient mieux fait d'écouter leurs parents.
Elles n'étaient pas très sérieuses, elles ont préféré aller danser et se sont retrouvées transformées en pierres, comme les Demoiselles de Saint-Just. Toujours sur les filles que ça tombait, ces pétrifications. Les garçons trop entreprenants, eux, n'avaient que le désagrément de  se trouver une autre cavalière...







3 commentaires:

Anonyme a dit…

Vous dites que le site est peu mis en valeur mais on ne voit pas ce qu'on pourraient faire de plus à part rasez les pavillons c'est quand même entretenu.

Anonyme a dit…

Bonjour Musardise,

Très belles photos et texte toujours instructif. Je ne situe pas ce site à Langon. Toujours étonnant de penser que ces photos sont prises en hiver !!!
Bien à vous,
Gaël

Musardise Saint-Just a dit…

Gaël, les voilà sur la carte des monuments historiques français:

http://www.monumentum.fr/alignements-megalithiques-dits-les-demoiselles-langon-pa00090612.html

Sinon, j'ai trouvé une petite histoire du vieux Langon:
http://langon.35.perso.sfr.fr/E%20Histoire.html

M.Anonyme: en effet. Le site est indiqué à partir du bourg, et se présente comme un espace non clos, entretenu. J'ai peut-être trop l'habitude de mes mégalithes de Cojoux. Cependant, en dehors des ensembles connus, il y un énormément de monuments oubliés, ou non répertoriés, sur des terrains privés. On en trouve donc aussi dans les lotissements....

Enregistrer un commentaire