samedi 20 février 2016

La voie romaine à Langon




"Ce chemin bordé de chênes n'est pas bien long mais si vieux que je modère mon allure, m'arrête à tout bout de champ, m'extasie que, le Romain disparu, les barbares que nous sommes ayons laissé en l'état une route qui ne mène à rien. Anachronique tronçon de la Via Romana détaché de ses extrémités, isolé entre un chemin de halage et une route vicinale. [...]



[...] Le dallage de schistes gréseux et de schistes ardoisiers est colmaté par des galets de rivière. Orienté nord-sud, étrangement curviligne, une centaine de mètres de long, une douzaine  de large, la construction impressionne. Elle s'impose aux prairies humides qu'elle surplombe"
. Bernard RIO La Bretagne des chemins creux , édition Sud Ouest


Au bout de la voie romaine, la Vilaine...


2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonsoir Musardise,

Encore de très belles photos... Un joli soleil hivernal et l'envie de reprendre un vélo (bientôt !), pour à nouveau parcourir ces lieux paisibles...
Bien à vous,
Gaël

P.S. : et toujours une source d'information avec vos textes et références.

Musardise Saint-Just a dit…

N'allez pas sur la voie romaine à vélo ! Chute assurée...

Enregistrer un commentaire