mercredi 24 février 2016

Dans son fourreau de lierre (Le Val, Renac)




Est-ce que le lierre lui tient chaud, le pare et fournit un abri  à des oiseaux qui se plaisent dans cette fourrure dense ? Certains traitent cette liane  en parasite, disent que l'arbre mourra étouffé si on ne l'arrache pas, d'autres prétendent que le lierre s'adapte au tronc et à la ramure, l'enserre sans l'étrangler, ne se  nourrit pas de l'arbre qui lui sert de support, le protège du soleil, des champignons et de l'humidité au sol. 

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Superbe.

Gilles de Guipry

Musardise Saint-Just a dit…

Merci Gilles !

Enregistrer un commentaire