dimanche 27 mars 2016

Parsac, un hameau de Saint-Just




Maison à Parsac, Saint-Just

Ces maisons ne sont pas de construction très ancienne (19ème siècle). Quand on passait devant avec Albert Poulain, il ne manquait pas de faire remarquer que pendant la guerre 14-18, les femmes se mettaient ensemble dans la cour quand le facteur arrivait, pour partager les bonnes et les mauvaises nouvelles. Quand arrivait un mandat, aussi, la solidarité s'exerçait envers les plus démunies, les veuves ayant charge d'enfants...



Saint-Just lieu dit Parsac maisons anciennes rénovées












La croix de Parsac



Au-dessus d'un puits construit en moellons de schiste et d'un rocaillage de quartz a été érigée une croix métallique ; une plaque de pierre, placée au dos du puits, indique que cet édicule fut construit : "En l'honneur de l'abbé Racape, martyr de 1793. F. Legendre Racape". Une autre inscription "L 1934 R" précise la date de mise en place. (Topic Topos)

Julien Racapé, vicaire de Brain, fut guillotiné à Redon le 1er novembre 1793.

J'ai copié sur ce site les lignes qui relatent sa vie juste avant son arrestation.

Lors du schisme constitutionnel, il refusa nettement le serment exigé et vécut caché dans la paroisse. 11 y demeura deux ans ; mais lorsqu'il crut que la prudence l'obligeait à la quitter, il n'hésita pas et revint à Saint-Just demander asile à ses parents, qui alors habitaient le hameau de Poubreuil.
[...]sans doute, Poubreuil se tairait ; mais il y a les espions qui causent, les administrations sanguinaires de Redon qui surveillent et M. Racapé fut trahi. Le 30 octobre 1793, il tomba aux 

mains des gardes nationaux redonnais. 
Ce jour-là le village était envahi, toutes les maisons étaient fouillées, les personnes minutieusement interrogées. Les Bleus ne trouvèrent rien, et ils s'en retournaient tout déconfits, quand quelqu'un du pays ne pouvant retenir son étonnement : « Tiens, dit-il, ils n'ont pu le découvrir!» Les Bleus avaient entendu. Honteux ils revinrent, recommencèrent leur opération et cette fois réussirent à mettre la main sur le proscrit caché au fond d'un grenier derrière des sacs de blé noir. 

jeudi 24 mars 2016

Le four à pain du Patis David, à Sainte-Marie

Je sais ce qu'ont mangé  les enfants de l'école de la Providence, à Sainte-Marie, pour leur dessert !


Du riz au lait cuit dans le four à bois du Patis David 


Ce four est géré par une association, chacun peut venir y faire cuire ce qu'il veut, sur inscription.
On y amène ses fagots, ou on les achète sur place....

Le four à pain du Patis David, à Sainte-Marie


L'odeur du riz au lait était délicieuse...














mardi 22 mars 2016

Masserac, le marais et Saint-Benoît

Cliquer sur les photos pour les agrandir....

       Le Don n'a pas beaucoup enflé les marais cette année. La statue de Saint-Benoît contemple leur vaste étendue presque à sec, les saules ont encore le pied dans la terre humide mais guère plus, les hérons prolifèrent...

Oratoire Saint-Benoït , à Masserac


Près du Don, Massérac

jeudi 17 mars 2016

Les fours à chaux d'Avessac se délabrent

Entrée du four

Il y a cinq ans, je publiais des photographies des fours à chaux d'Avessac.

Un commentateur me faisait remarquer qu'ils commençaient à se dégrader.   En 1999, la mairie avait entrepris des travaux de débroussaillage du site et de dégagement du four, qui présente une maçonnerie admirable. Il y  eut des barrières et des panneaux explicatifs posés.
                       


Maintenant, tout est à l'abandon, hélas.


La cheminée du four...


Pauvres fours à chaux, deux fois abandonnés...


.

dimanche 13 mars 2016

Le lac de Murin, Massérac


Le lac de Murin, à Massérac


S'il faut vous le redire encore: il est interdit de mettre un pied sur l'herbe de cette propriété privée, ainsi que  de pêcher ici.  

mercredi 9 mars 2016

Cormorans sur la Vilaine, à Sainte-Marie


On peut les observer sur la route de Sainte-Marie à Avessac qui traverse le marais et longe la Vilaine. Je les ai vus plusieurs fois rassemblés sur le même saule. Ils tiennent conversation et plongent de temps à autre quand ils aperçoivent un poisson.


Faut que ça pousse ! (une maison à Guipry)


dimanche 6 mars 2016

Le marais de Rieux à Bodudal


En sortant de Redon vers Vannes, on prend au rond-point la direction de Bodudal, et là on a ce petit carré de marais traversé par un fossé de drainage où stagne une eau vert émeraude.

samedi 5 mars 2016

Le chêne de Trohinat - Sixt-sur-Aff



Près du gué de Trohinat il y a un champ, et dans le champ il y a un chêne, et sous le chêne, il y des moutons... On dirait  le début d'une comptine, mais j'aime bien passer par là, j’appelle le paysage que traverse la  route qui borde le Canut "la petite Auvergne"...

Je regarde grandir un chêne qui, non content d'accueillir les oiseaux dès le printemps, protège les agneaux des giboulées avant les premiers bourgeons.

L'arbre a une jupe de longues perches qui servent de bergerie rustique à quelques brebis et à leurs agneaux.








Le chêne de Trohinat en été (été 2006)

mardi 1 mars 2016

L'étang du Val en hiver


C'est un beau site   qu'on apprécie en toutes saisons, pour peu que les sentiers qui longent les berges de l'étang ne soient pas inondés. Ce n'est pas le cas en ce moment. Après dissipation des brumes matinales, comme dit la dame de la météo, voilà ce qu'on peut voir au départ du parking du vieux bourg.





Le sentier qui surplombe l'étang n'est pas bien large, et souvent glissant. Il n'y a pas encore de fleurs. Dans un mois, nous aurons profusion de clochettes, d'iris, de jolies guirlandes colorées, là, la rosée perle aux premiers bourgeons de saule ou aux ronces tenaces, et c'est tout. Comme on voit à travers les branches, on peut suivre du regard le Canut qui, selon l'endroit, se resserre, s'étale en marécage ou en étang






C'est un bon endroit pour rencontrer un chevreuil, un lapin  qui cherche une feuille tendre avant de finir sa nuit, et pour écouter les chants des oiseaux -ils sont nombreux déjà- qui se cherchent un partenaire pour la saison.  Ni fées ni  lutins aujourd'hui, tant pis...