dimanche 17 juin 2018

Quand la Vilaine déborde en juin


C'est étrange de voir en juin, dans les marais du Pays de Redon,  des paysages de février... Sauf qu'en février, les arbres sont dénudés. Là, la nature est en pleine végétation, les champs de céréales  ondulent sous le soleil... Euh, sous le soleil par brefs instants seulement.

La vilaine débord en juin, et alimente le marais...
Le marais à Lezin (côté Massérac) en juin 2018

Le long du chemin de halage de la Vilaine, à Lézin (côté Chapelle de Brain)


De mémoire de promeneurs du coin, il faut remonter aux années soixante si l'on veut comparer les niveaux d'eau de la Vilaine en été, et tant d'eau dans les marais

Paimbu  Masserac

Près de l'oratoire Saint-Benoît, à Paimbu, il y avait des promeneurs. Les cris de joie des enfants  testant la résistance de leurs bottes couvraient le coassement des grenouilles .

Oratoire Saint-Benoit en juin 2018 pendant les inondations

Paimbu Masserac Quand la Vilaine déborde


9 commentaires:

François a dit…

Quand j'étais un tit môme je me disais que s'il y avait un coup de gel après, zou le patinage :) mais maintenant en cette saison j'y crois plus. :)

Anonyme a dit…

Bonjour Musardise,

J'ai découvert vos nouvelles photos hier, quasiment en direct :)
Impossible désormais de laisser un message via mon ordinateur personnel...
C'est donc de mon bureau que je vous poste ce commentaire.
Toujours ce bonheur de découvrir votre coup d'œil, et de lire vos textes.
Les photos sont très belles, j'aime particulièrement les deux premières, avec ces étendues d'eau et ce ciel pesant...
Les nuances de gris entre le ciel et l'eau... Et, surtout, ce calme que l'on ressent...
J'ai vu une vidéo du blog de Guipry sur les débordements de la Vilaine.
Impressionnant. J'étais en vélo, quelques semaines auparavant, sur ce même chemin de halage, alors au sec et sous un beau ciel bleu !
A bientôt,
Bien à vous,

Gaël

Musardise Saint-Just a dit…

Gaël: oui, le ciel est pesant... La lumière est souvent assez brumeuse. On dirait que le soleil est loin, et fâché.

François: alors là, ce serait le bouquet, du gel en juin !

Anonyme a dit…

Bonjour Musardise,

Un temps de solitude et de sérénité aussi.
J'apprécie de marcher, de faire du vélo, sous ce ciel... On ne rencontre plus personne sur les chemins... Le sentiment d'être seul au monde, à écouter le vent.
Bien à vous,

Gaël

Anonyme a dit…

J'ai la même sensation que Gaël, j'aime bien les paysages d'inondation, même si pour les gens c'est difficile à vivre parfois.

Sofiane

Anonyme a dit…

Bonjour Sofiane,

Effectivement, une inondation est une véritable calamité.
Les photos de Musardise sont très mélancoliques. Lorsque je viens dans la région de Redon, ce que j'apprécie tout particulièrement, c'est le sentiment de calme qui se dégage des chemins parcourus...

Spécifiquement lorsque le temps n'incite pas à mettre le nez dehors...
Du coup, les sentiers, déjà peu fréquentés, sont déserts !
De même que les bois...
Saint-Just heureusement, n'est pas Carnac, et le tourisme demeure une denrée rare.
Très agréable de se sentir totalement seul pendant des kilomètres :)
Gaël

Musardise Saint-Just a dit…

Pour qu'on se donne la peine d'entretenir des chemins, il faut qu'ils ne soient pas complètement déserts, enfin, pas tout le temps, sinon, à quoi bon ? Je ne sais pas si mes photos sont mélancoliques, mais le marais est un milieu spécial, assez mystérieux, très calme comme vous le soulignez, plutôt inhospitalier pour les visiteurs. Nous avons la chance d'avoir si près l'un de l'autre, le marais et le paysage de lande sèche, qui sont bien différents.

Anonyme a dit…

Bonjour Musardise,

Dans l'ensemble, les chemins et sentiers du pays de Redon sont plutôt bien entretenus, permettant l'accès des champs aux engins agricoles.
Cela n'a pas toujours été le cas, en particulier le long de l'étang du Val. J'ai le souvenir, enfant, du fouillis de ronces et de branches, qui rendait les promenades difficiles parfois :)
Force est de constater qu'un réel effort a été réalisé sur le site des mégalithes de Saint-Just, avec la création de PR le long du Canut.
Autre exemple récent, la voie verte de Ploërmel à Messac.
Le parcours est superbe, varié, bucolique et relativement facile.
Toutefois, je regrette l'absence de création de PR, permettant de joindre Saint-Just à Pipriac, par exemple...
A titre personnel, il m'arrive souvent d'improviser lors de mes marches, ce qui n'est pas évident sans carte IGN.
Il y a aussi beaucoup de parcours pour les VTT et les chevaux dans la région, mais je ne croise guère les uns ou bien les autres :)

Bien à vous,

Gaël

Musardise Saint-Just a dit…

Merci Gaël, encore des idées de balade/randonnée !

Enregistrer un commentaire