jeudi 23 janvier 2020

Yarn Bombing à Cournon



     Quand j'ai vu, voilà quelques années, les premiers arbres entourés de carrés de crochet multicolore à La Gacilly, j'ai pensé que le club des Ajoncs d'or, de l'Amitié ou autre regroupement d'anciennes tricoteuses d'écharpes et de bas rescapées des deux guerres s'était lancé dans le projet fou de vêtir de pauvres arbres à la nudité innocente.
Que nenni ! Grossier manque de culture urbaine contemporaine, j'avoue !  En passant par Cournon, un peu interloquée par le relouquage du lavoir , j'ai pris quelques photos.  J'ai trouvé ça, euh... Disons que ça ne m'a pas plu.  J'ai ensuite effectué quelques recherches internautiques, et là... J'ai appris que loin d'être une initiative locale discutable, l'art d' emmailloter le mobilier urbain de tricot, dit yarn-bombing, avait déjà une longue histoire à Angers, à Mulhouse, à Mauges-sur-Loire...

yarn bombing à Cournon


Le pont de Cournon revêtu pour l'hiver


poteaux recouverts de tricot la gacilly yarn bombing

Si le tricot bariolé ne nuit pas à l'esthétique  de poteaux ordinaires (ici à la Gacilly) , peut-on en dire autant de l'habillage des arbres ? Et pour leur santé, ça ne leur fait rien, l'écorce recouverte tout au long de l'année ?



devant l-ecole de cournon 56

un puits cournon tricot

Le puits

Le nom de la commune en breton est Kornon, liée au monastère qui lui a donné son nom
Croix à Cournon

     Est-ce que nos serial-tricoteuses auront pitié de celui qui a l'air d'avoir bien plus froid que les arbres, et n'hésiteront pas à exprimer leur talent en lui créant  des tenues amusantes et multicolores ? je parle de celui qui est immobile sur sa croix, non du travailleur qui ne refuserait peut-être pas des chaussettes chaudes.  Je ne suis pas allée jusqu'au  cimetière, il y a peut-être des surprises...

mercredi 22 janvier 2020

La Gacilly toute nue, en hiver





Allez, l'Aff, encore un petit effort et tu atteindras la passerelle....



                                      

Rue Saint-Vincent.

    

          L'atelier de peinture -fermé- d'Anne Smith, Peintre Officiel de la Marine. Je me suis demandé ce qu'était un Peintre Officiel de la Marine, ou plutôt je l'ai demandé à Wikipedia, qui m'a confié que c'était un statut existant depuis 1830, comportant toute une série de droits et de privilège étonnants. "Le titre de peintre officiel de la Marine (POM) est accordé par le ministre français de la Défense à des artistes ayant consacré leur talent à la mer, à la Marine nationale et aux gens de mer. Il peut être attribué non seulement à des peintres mais également à des photographes, des cinéastes, des illustrateurs, des graveurs et des sculpteurs. "
 Le Peintre de La Marine a donc le droit de voyager sur les bâtiments de la Marine Nationale et de porter l'uniforme, entre autres. Ce qui fait envie, non ?




Un autre atelier de peinture, ouvert celui-là

 Il n'y a pas dans les rues l'explosion  de couleurs qui plait tant aux promeneurs estivaux. 






et il faut parfois rebrousser chemin si l'on n'a pas envie de tutoyer les grenouilles

La Gacilly l'Aff déborde



inondations La Gacilly



L'Aff vu de la passerelle



dimanche 19 janvier 2020

La Vilaine chahute ses kayakistes à Guipry-Messac


Le pont de Guipry-Messac et la minoterie dans les brumes matinales.




En se retournant, le pont ferroviaire  de Guipry-Messac

Quelques heures plus tard, les kayakistes du club local  s'amusaient dans les vagues. La Vilaine en crue se prend pour la Dordogne ou le Tarn et chahute  ses navigateurs .