jeudi 17 décembre 2015

La halte nautique du Grand Pas, à Sainte-Marie-de-Redon



  Les chênes n'ont pas encore perdu toutes leurs feuilles. Il n'y a pas eu de tempête pour les emporter, et cet automne a été extraordinairement doux


Il y en a de beaux, au Pont du Grand Pas, à Sainte-Marie.


C'est un endroit paisible, une halte nautique sur la Vilaine près de Redon,  un coin à pêcheurs.





Si l'on passe, le pont, venant de Sainte-Marie

Le pont du Grand Pas, qui enjambe la Vilaine entre Sainte-Marie et Avessac

si  l'on franchit la Vilaine en direction d'Avessac

Pont du Grand Pas, à Sainte-Marie
  
   on traverse les marais, 

Marais d'Avessac, au bord de la Vilaine (44)

et on arrive au château du Pordor...



Le Pont du Grand Pas, à Sainte-Marie (35)


 Pourquoi appelle-t-on cet endroit Le Grand Pas ? C'est expliqué dans un billet précédent...

7 commentaires:

  1. Bonjour Musardise,

    Toujours de bien jolies photos !
    Je connais bien ce lieu, et par la randonnée, et par le vélo le long de la Vilaine...
    Par ailleurs, chaque année, un restaurant provisoire s'installe devant la halte nautique, "la Paillotte", jusqu'en septembre je crois.
    Cuisine simple et bonne ambiance. Très agréable lorsqu'il fait bon.
    On peut y manger de l'anguille (d'élevage, plus en provenance de la Vilaine...).
    J'aime beaucoup cet endroit paisible, somme toute assez peu fréquenté sur une grande partie.
    Des paysages apaisants, et de belles promenades pas trop difficiles.
    Bien à vous,
    Gaël

    RépondreSupprimer
  2. Il y a aussi un coin-barbecue aménagé, avec des tables en plein air, si l'envie vous prend de sortir un sac de charbon de bois du coffre de votre voiture et de griller quelques produits de votre pêche du jour... ou des sardines d'ailleurs!

    RépondreSupprimer
  3. Photos superbes.
    Si on a de la chance on peut voir toute une famille de cygne qui glissent sur la vilaine.

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir Musardise,

    Le sympathique restaurant "la Paillote du pont" n'ouvrira probablement pas cette année...
    Sa saison débute au début du mois de mai, et, confinement oblige, les restaurants demeurent fermés...
    C'est bien dommage, tant sur le plan humain, qu'économique...
    J'y suis retourné en mai dernier. Il faisait bon, beaucoup de monde à table, et un endroit devenu très animé et populaire pas le biais de cette guinguette bretonne.
    Il ne reste plus qu'à espérer que l'équipe du restaurant parviendra à surmonter cette épreuve.
    Rien n'est gagné.

    Bien à vous.

    Gaël

    RépondreSupprimer
  5. C'est bizarre de penser qu'il n'y aura plus de terrasses de café ni de guinguettes au bord de l'eau.Enfin, probablement pas beaucoup cet été.
    Les anguilles seront bien tranquilles dans leurs trous, on ne les fera plus griller ou mijoter en matelote au bord de la Vilaine.


    à bientôt !

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Musardise,


    Oui, cela est assez étonnant. Il faut vraiment souhaiter que cette charmante guinguette puisse surmonter ces épreuves pour l'année prochaine.
    Bien à vous,

    Gaël

    RépondreSupprimer