vendredi 4 octobre 2019

L'écluse de Mâlon, à Guipry


Guipry, un matin juste au début de l'automne. Le temps hésite entre les averses, les courses de nuages et les trouées d'un soleil timide . Le ballet des pénichettes de loisir s'est calmé, les pêcheurs  locaux ponctuent le chemin de halage, les promeneurs se font plus rares . 






Ce site d'écluse a été construit en 1786-1788. 


Le bassin versant. La Vilaine est bien calme...


La jolie maison des éclusiers.


L'échelle des crues. La plus haute a été celle de 2001




Le chemin de halage s'inscrit dans la "Voie des Capitales" , si le cœur vous en dit ... Mais la route sera longue jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle !




Bonne promenade !

lundi 12 août 2019

Pas de baignade à La Piasais (Renac)

et les grenouilles alors ?

                           Oh ben zut alors ! Voilà pourtant une eau qui donne envie !

dimanche 11 août 2019

La Redonnaise de photographie



      Je suis allée voir les photos de Joel Krystkiewicz et Patrick Gaudin au château du Parc Anger, à Redon.

Patrick Gaudin et    Joel Krystkiewicz et Patrick Gaudin au château du Parc Anger, à Redon.au château du Parc Anger, à Redon.

Le premier s'est intéressé  aux travailleurs de la mer, à ceux qui pêchent et préparent le poisson, le deuxième aux individus masqués qu'on préférerait n'avoir pas à fréquenter, bien que ce soit parfois, hélas, nécessaire... Les travailleurs de l'hôpital de Redon.

C'est agréable de prendre un petit moment pour apprécier ces œuvres, au calme, et gratuitement en plus. Merci donc à eux . 

samedi 3 août 2019

Fin de journée à Quily, Saint-Just


Quily, Saint-Just, lumière de fin de journée. Musardise.

Une grange, vue de la route...


   On considérait autrefois le chêne comme protecteur des maisons et de leurs habitants. Survivance des croyances  celtiques ? Celui-là est mort au poste, mais de son vivant  la toiture de la grange fut adaptée à sa croissance...

mardi 30 juillet 2019

Vergers à Fouesnel et au Menuet, Sixt-sur-Aff



 Il a plu, il pleut encore, les arbres sont chargés de fruits et l'herbe va reverdir...


Ces vergers sont près de Renac.

Vergers de Fouesnel, Sixt-sur-Aff



jeudi 25 juillet 2019

La Chapelle Gaceline: Il y a cent ans, le Morbihan





 Le festival photographique de La Gacilly essaime dans les communes avoisinantes.  La Chapelle Gaceline propose des photos d'Alphonse David, un Breton né à Vannes en 1860, sous Napoléon III.

     Libraire, éditeur d'ouvrages sur la Bretagne, il fit la rencontre d'un photographe éditeur de cartes postales qui lui inspira l'idée  d'immortaliser sa région natale, entre 1889 et 1903.
Il laissa 750 clichés recueillis par les archives du Conseil départemental du Morbihan.
Comme le dit le panneau explicatif, non sans une certaine nostalgie:  ces images montrent une Bretagne qui n'a pas survécu aux réalités du monde moderne. Les habits, l'architecture, les objets, tout a changé et a été emporté par l'inexorable passage du temps. 

  Mes photos ne rendent pas hommage aux panneaux, à cause des tâches de lumières et ombres des feuilles, mais je promets que  la promenade est intéressante. Au bord d'un étang, il y a ce petit édifice (ancienne fontaine ? ça y ressemble) rempli d'eau verdâtre à la surface tapissée de plantes et d'herbes... où l'on peut apercevoir des sangsues. Ce qui dissuadera de faire trempette dans ledit étang.

Ces photos n'ont jamais été exposées. Je les trouve belles. Ma préférée est celle des vaches  au milieu desquelles des danseurs font la ronde. On a l'impression que tout ce monde partage l'instant musical, et ça en dit long sur la proximité des hommes avec leurs animaux de ferme autrefois.









lundi 22 juillet 2019

Le moulin de la Forgerais, à Saint-Just






Il reste à Saint-Just quatre moulins sur les six  mentionnés par le Dictionnaire de Jean-Baptiste Ogée au milieu du 18e siècle. Les  emplacements des Moulin de Haut et Moulin de Bas (moulins à eau sur le Canut, au Vieux Bourg) sont répertoriés depuis le 12ème siècle .
Les moulins à vent de Cojoux et de Bot, mentionnés au 18e siècle, sont toujours là. Celui-ci est propriété privée, et habité.

Je trouve que de loin, les anciens moulins à vent sans ailes que l'on aperçoit sur les lignes de crête ressemblent à de gros crayons bien taillés, mine vers le ciel.

Comme le moulin des Bruyères, à Guipry :




vendredi 19 juillet 2019

Redon by night



redon by night, il y a du monde dehors !

Redon petit nom, grand renom dit-on...  Sans attirer les foules, notre aimable ville voit passer quelques touristes. En plus de la traditionnelle fête de la musique, il y a des animations réussies (les dernières Musicales par exemple).
 L'été les journées très chaudes incitent les gens à profiter  de la fraîcheur nocturne et flâner dans les ruelles et sur les ponts, surtout quand il y a un peu de musique ici ou là...

redon by night

mercredi 17 juillet 2019

Villermy, à Guipry-Messac





En regardant  cette maison, à Villermy, on voit bien les différents matériaux réunis pour monter les murs.
Du torchis, que l'on trouve de plus en plus en remontant vers le bassin de Rennes, et un appareillage mixte de schiste et de grès  de différentes couleurs.
  On faisait avec ce qu'on avait sous la main, et le souci d'esthétique  était présent comme ici, dans le choix de  ces raies de schiste et grès sombres alternées avec de gros blocs de quartz blanc (les bellions).

samedi 13 juillet 2019

Le temps des moissons


C'est le temps des moissons. Il fait beau. Comme chaque été, les moissonneuses bourdonnent dans les campagnes,






samedi 6 juillet 2019

Saint-Ganton, comme un air de village de montagne


Rares sont les églises de bourg séparées des maisons des fidèles.
Ce n'est pas que l'église Saint-Quentin en soit éloignée, non. Les morts l'entourent, mais les vivants sont juste plus loin.




L'intérieur de l'église est lumineux et coloré





         On n'a pas su me renseigner à la mairie à propos de cette tombe, pour moi énigmatique


     Saint-Ganton tranche un peu sur les villages alentour, on se croirait presque dans les Pyrénées (avec un chouïa d'imagination, d'accord, et quelques  neiges éternelles en moins)








Les maisons du village et certains  bâtiments avoisinants ont été construits avec les pierres des carrières locales (schistes bleus et rouges). Il y avait même une carrière dans le bourg, ici sur cette photographie.
 



Il y a des vignes à Saint-Ganton. Et, s'il vous plait, une rue des vignes. 


Et la fontaine Sainte-Eutrope, en schiste local et briques de Langon...


...ainsi que la Couarde,  ruisseau délimitant les évêchés de Vannes et Saint-Malo, où les lavandières battaient le linge...



***

Ajout fin juillet 2019: dans un article de  Ouest-France, on cause du vigneron:  et l'on y apprend que  Le lieu porte le nom de la Vigne. Des documents du XIe siècle retracent l'implantation d'une vigne, par les chartes du Cartulaire, pour l'Abbaye Saint-Sauveur, à Redon .  Ce vin blanc, de cépage sauvignon, élevé du cépaillon à la mise en verre par Yves Darricau , titre environ 12,5°Yves Darricau a également publié un livre : Planter les arbres  pour les abeilles.

***
Sur ce blog : Saint Ganton en 2011
Un itinéraire de promenade dans la commune, avec de nombreuses explications et informations, sur le site de La société géologique et minéralogique de Bretagne