dimanche 2 février 2020

La Porte Pirot, à Pipriac



        Cet alignement de  maisons à La Porte Pirot, à Pipriac, est l'un des plus anciens encore conservés dans la commune. Cette fenêtre à accolade date du  XVIe siècle.

Fenêtre à accolade à La Porte Pirot, Pipriac
Fenêtre à accolade La Porte Pirot

4 commentaires:

  1. Bonsoir Musardise,

    Toujours touchant ces habitations désormais abandonnées...
    Je pense, à chaque fois que je croise ce genre de maisons dans des hameaux autour de Saint-Just, aux habitants qui y vécurent, au fil des siècles.
    Surpris, aussi, de constater qu'elles sont toujours debout, vaille que vaille, bien que très souvent en piteux état. Et je me demande, par quel miracle, leur présence est encore maintenue...

    Très belles photos, mais vous avez l'habitude :)
    Bien à vous.

    Gaël

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Gaël
    Il y a souvent une partie des bâtiments restaurée, et l'autre abandonnée. Il y a encore des parties de maison du 16e siècle, ou de belles cheminées dans les manoirs, mais assez peu finalement, si l'on compare à d'autres régions de France ou même de Bretagne.

    RépondreSupprimer
  3. Est-ce qu'on est bien sure que tout est étudier et répertorier parceque des maisons anciennes comme sa il y en a beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a à Pipriac et alentour beaucoup de maisons anciennes, oui, mais datant plutôt du 18e siècle. Certaines parties sont plus anciennes, mais elles ont été remaniées, il n'en reste plus grand-chose. Dans les villes (Redon, Rennes, etc) on a des immeubles du Moyen-âge bien conservés, mais en campagne, à part quelques parties de châteaux ou maisons de maître, l'héritage est mince. La Révolution passée par là, et de beaux édifices mentionnés par le cartulaire de Redon ont été détruits.

      Supprimer