mercredi 6 janvier 2021

Le Bas-Rolland, à Avessac

 Je voulais aller me promener au Rocher Du Veau, mais c'était encore inondé partout. En continuant en direction d'Avessac, je me suis arrêtée au Bas Rolland, entre le Don et la voie ferrée.  
 J'ai toujours vu là-bas la barque plate au même endroit, et je me suis demandé à quoi servaient ces grilles, en face de ce petit canal à sec en été.





Que fait  cette barque en travers du chemin ? La pellicule de boue qui recouvre les feuilles  atteste    d'un débordement de rivière récent. Si cette embarcation s'est imaginé qu'elle allait rejoindre la mer en passant par la Vilaine et refaire sa vie dans des pays exotiques, c'est raté !

4 commentaires:

  1. Bonsoir Musardise,

    Je ne connais pas le Rocher du Veau, mais, en aiguisant ma curiosité, j'ai pu voir des photos du site sur Internet. Beau panorama !
    En tout cas, très belle série de photo, sous un ciel bien plombé qui donne envie de boire un café ou un chocolat chaud après la promenade...
    Je suis toujours surpris de découvrir des objets hors de leur contexte, ainsi cette barque au milieu du chemin, probablement déposée par le débordement de la rivière, et qui attend avec impatience son propriétaire légitime.
    De même que sa collègue, abandonnée au milieu de sa flaque d'eau.
    Et ces grilles un peu absurdes, probablement aisées à contourner...
    L'écrivain Jean Rolin imaginerait quasiment un récit avec tous ces éléments réunis !
    Très jolies photos de tous ces arbres dénudés et ce ce petit canal assez lugubre :)
    Bien à vous,

    Gaël

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Gaël
    Ah, Jean Rolin et son "Pont de Bezons"...
    C'est, en effet, un endroit pas très souriant, comme souvent dans les marais broussailleux quand la lumière manque.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour tout le monde et meilleurs vœux
    Vous avez déjà publié une photo de ce canal en mars 2016 mais vous l'aviez mis à Massérac

    https://www.musardise.com/2016/03/masserac-le-marais-et-saint-benoit.html

    Après vérification c'est bien à Avessac si le lieu-dit est exact.

    Romain Brisquet, lecteur discret de ce blog depuis des années.

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir Romain
    Ravie si cette erreur vous a rendu moins discret.
    En effet, c'est bien à Avessac, mais à la frontière de Massérac.
    C'est un endroit discret, à l'écart de la route, qui n'a pas changé depuis des années. Il me semble que quand on est dans le train on le voit bien aussi.

    RépondreSupprimer