dimanche 6 novembre 2022

Landes de Gremel, à Saint-Just

 Les  landes sèches offrent une grande palette de couleurs nuancées au gré des saisons, de la lumière de l'instant, des pluies, des sécheresses...
La lande de Gremel est restée sauvage, il y a juste se petits sentiers dégagés des ajoncs et ronces pour aller auprès des  mégalithes. C'est un site modeste par rapport aux alignements de Cojoux, mais le réseau de chemins alentour permet de jolies promenades. 











Saint-Just landes de Gremel site mégalithique promenade equestre


jeudi 20 octobre 2022

Tetranychus lintearius, pauvres ajoncs !

 En me promenant dans le site mégalithique de Saint-Just, côté alignements du moulin, la silhouette de quelques bouquets d'ajoncs m'a semblée bizarre. Ils avaient l'air recouverts d'un rideau blanc. Quelle sorte d'araignée pouvait donc tisser une toile aussi dense ? Aucune araignée en vue... J'ai tapoté ici et là, espérant en faire accourir une, mais non...


        Il ne s'agit pas d'une toile d'araignée ordinaire, mais du tissage d'un acarien, redoutable parasite de l'ajonc: le tetranychus lintearius.
        En m'approchant, j'ai vu de minuscules points rouge orangé, et des filets d'une substance ressemblant à de la bave, des filaments qui tremblotaient d'une façon assez dégoûtante. 

Parasite de l'ajonc, Tetranychus lintearius



ajoncs de Cojoux parasités par le Tetranychus lintearius


       L'auteur de cet article très détaillé explique qu'on ne voit à l'œil nu que les femelles, les mâles mesurent à peine un tiers de millimètre, et que dans "Tetranychus lintearius", lintearius  signifie ""relatif au linge", tant les toiles sont épaisses et évoquent le textile.
       De fortes pluies peuvent ruiner les efforts de ces petites bêtes rouges, en crevant leur habitat et l'entraînant  au sol.
  Le dieu gaulois et celte de la pluie et de l'orage étant Taranis, je pense que je vais lui adresser une petite prière...
   



,

mercredi 19 octobre 2022

La Bogue d'Or à Redon, la Teillouse et les marrons

 Vendredi, c'est le concours de contes et menteries à Redon. 
En attendant de savoir ce que donne le crû 2022, voilà quelques images des années précédentes, en commençant par un de ses animateurs tutélaires, Albert Poulain. (photo de 2014)

Albert poulain à la Bogue d'or




   Et puis, tout le week-end, c'est la foire, le marché, la fête foraine, la musique dans la rue, les contes et autres spectacles en gallo ou pas, poétiques ou pas, le fest-noz, et j'en passe. De quoi boire, danser, manger, se divertir et perdre ses enfants dans la foule !